Please update your Flash Player to view content.
Evènements à Venir
< Novembre 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Home Articles 2014 Cahors - Eauze : 11 au 14/04/2014

Cahors - Eauze : 11 au 14/04/2014

Ça use les souliers !
--> Album

Cahors – Eauze en courant sur les chemin de Compostelle (4 jours – 185 Km)

Ça use les souliers !

Voilà un petit reportage d’une excursion insolite :

Nous sommes 16 personnes à nous rejoindre à Cahors le soir du 10 avril pour courir sur les chemins de St. Jacques de Compostelle du 11 au 14 avril 2014 : 14 coureurs et les deux organisateurs qui vont s’occuper de tout (hébergement, transport des bagages, ravitaillements, etc.) pour que nous puissions nous concentrer sur notre sport préféré : la course à pied !

Notre parcours ne sera pas une compétition, mais une course de découverte : la découverte des paysages, des lieux, des pèlerins, de nos camarades sportifs, etc. Par contre, le parcours n’est pas non plus un jeu d’enfant. Les 185 kilomètres en quatre jours, c’est bien sur l’endurance, la gestion des forces et aussi du moral pour bien arriver au bout.

Notre équipe est un bon mélange de sportifs de tous niveaux : du coureur confirmé à la novice qui n’a même pas courue la distance d’un marathon. Pour quelques uns, notre périple sera plutôt un petit entraînement ou une préparation pour de grands défis : La Trans Gaule ou la Mil’Kil. Pour d’autres, notre parcours sera une expérience exceptionnelle à la découverte d’une course à étapes comme pour moi qui ai déjà fait des distances supérieures au marathon, mais jamais sur plusieurs jours consécutifs.

Jeudi 10 avril :
Comme tous les soirs suivants, un briefing de l’étape suivante à lieu. A savoir, qu’il n’y pas de balisage spécifique pour notre aventure, les balises du chemin de Compostelle seront les seules indicateurs. Alors, distribution des cartes et des indications, dont les ravitaillements, des points d’eaux, des lieux critiques ou l'on risque de se perdre...Mais finalement, on découvrira que chaque jour il y aura des kilomètres supplémentaires pour quelques uns/unes…

Vendredi, 11 avril :
Départ de notre gîte en mode échauffement jusqu’au fameux Pont Valentré à Cahors. Serge, notre hôte du Relais des Jacobins est venu pour nous expliquer l’histoire du pont (merci Serge de l’accueil exceptionnel !) et après quelques photos on lâche la bande sur les chemins en direction de Lauzerte, première étape après 44 kilomètres. Pour ceux qui ont voulu absolument voir Montcuq, ce fameux village, déjà les premières bornes en surplus s’ajoutent…(oui, le briefing a été très clair – on ne va pas rentrer dans Montcuq !) Le soir, repas super dans notre Gîte des Figuiers à Lauzerte, bien placé sur les hauteurs d’un plateau calcaire.

Samedi, 12 avril :
Aujourd’hui comme après, on prend un départ en deux groupes avec une heure d’écart pour compenser les différents niveaux. Pas de question, je me devais lever toujours tôt pour passer dans le groupe du premier départ. Au programme : Etape reine de Lauzerte à St. Antoine avec 56 bornes. Environ tous les 15 km des ravitos nous attendent avec tout ce qu’il faut. Les saucissons et le fromage sont excellents (du Haute-Savoie par ailleurs, la région de notre organisateur). A partir du midi, j’ai très apprécié que les ravitos aient été également équipés de Pelforth ! Ah oui, la bière fait partie des boissons isotoniques ! Egalement, on se laisse un peu de temps pour des visites, ex : du fameux portail de l’ancien cloître à Moissac ou d’Auvillar, un des plus beaux villages de France. Après le parcours à travers des Causses avec ses sols pauvres, la végétation de la vallée de la Garonne se présente exubérante et bien deux à trois semaines en avance comparée à notre Limousin.

Dimanche, 13 avril :
St. Antoine – Condom, 50 km ; Même si l'on se trouve sur l’axe le plus fréquenté des pèlerins, il faut dire que l’état des chemins n’est pas toujours génial. Au contraire, après des intempéries plus tôt dans l’année, des rainures des engins agricoles n’invitent pas à marcher encore bien moins à courir. Mais après aussi des tranches bien roulantes sur des petites routes de campagne. Au passage, 900 mètres de dénivelé positif s’ajoutaient par jour. C’est bien vallonné, le sud-ouest ! 

Lundi, 14 avril :
Dernière étape de 35 km de Condom à Eauze. Encore plus tôt, notre départ est bien avant le levé du soleil. On traverse des vignobles d’Armagnac, très peu de villages, à l'exception de la bastide de Montréal-en-Gers. Le temps était parfait pour courir avec un ciel plutôt couvert vendredi et samedi, à partir du dimanche midi et le lundi, le plein soleil était au programme, mais sans être trop chaud. Arrivée à Eauze vers midi, un gîte nous a été réservé pour prendre des douches et un petit repas avant le groupe s’est séparé.

Quelques chiffres : 13 des 14 coureurs ont terminé le parcours dans la totalité. Le groupe (ou les groupes à partir du 2ème jour) se sont étirés très vite. Après nous avons courus seuls ou en mini-groupes à deux ou trois. Rarement plus de trois personnes ont couru ensemble pour longtemps. Le premier coureur a fait la totalité du parcours en 22.41 heures, le plus lent en 33.07 heures. Moi au milieu avec environ 28 heures.

Résumé : Une très belle expérience sportive mais aussi exigeante dans un groupe dans lequel la bonne ambiance a été au programme. Un grand merci aux organisateurs, Claude et Jean-Jacques, qui ont tout fait pour que cette aventure soit vraiment devenue une réussite. Je suis en sûr que les quatre jours que nous avons passés ensemble, resteront dans le bon souvenir de tous les participants. A refaire – la prochaine fois sur les chemins entre Le-Puy-en-Velay et Conques !

Plus d’infos et beaucoup de photos sur le site : http://courses.free.fr/compostelle/

 

 

Commentaires  

 
#5 Christian Mériguet 25-04-2014 18:11
En effet Christian, tu as raison, LE GRAND MARATHON DES SITES, une sacrée Aventure !!!
A renouveler
Bravo Jurgen pour cet exploit.
 
 
#4 Christian Carreaud 23-04-2014 12:11
Bonjour,
Félicitations Juergen, une course bien en phase avec les valeurs que tu véhicules. Merci pour l'article qui m'a permis de repenser au "grand marathon des sites" qui reste pour moi une superbe expérience. Ce sont toujours des moments forts qui restent en mémoire. Bon courage pour la prochaine, car il y en a certainement une en préparation...mais où???
Ch.
 
 
#3 Marc Vergne 21-04-2014 07:05
Au milleux du groupe par discretion ou pour boire la biére avec ceux de devant et ceux de l'arriere ,pour avoir partagé quelques courses avec toi tu ne dit pas tout,bravo à toi ,merci pour ces belles photos.
 
 
#2 Philippe Degeorges 20-04-2014 18:26
Merci Jurgen pour ton recit , j ai voyage depuis mon canape , et bravo pour ton courage .
 
 
#1 Claudie Croze 18-04-2014 15:01
Eh bien , j'ai le souffle coupe par une telle aventure qui regroupe à la fois des valeurs sportives et humaines. Bravo jugen pour ton courage et ta volonté.
 

pornhub