Please update your Flash Player to view content.
Evènements à Venir
< Novembre 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Home Articles 2009 N3L 2009: 15/06/09

N3L 2009: 15/06/09

1er retour sur la N3L: La Paris Roubaix de la course à pied

--> Albums de la course   --> Album Dimanche 14/06 au Foyer de Feytiat

 -->Résultats individuels   -->Résultats Equipes

--> Le circuit     -->Le dénivelé
 

 

Cette 3ème édition nous conforte dans l’idée que ce concept de courir en semi nocturne à travers les beaux sentiers de notre campagne limousine est porteur. Cette épreuve n’a reçu que des louanges des coureurs élites ou néophytes venus disputer cette course unique en Limousin malgré un refus catégorie de la Commission Départementale des Courses Hors Stade à nous insérer dans le calendrier.
La Paris Roubaix de la course à pied a tenu ses promesses et chacun est reparti de Feytiat avec cette sensation d’avoir participé à un futur grand rendez vous de course nature de la région.

Dès 10H du samedi 13, l’accueil était ouvert dans la galerie marchande de SUPER U Feytiat.
L’après midi, les organisateurs transformaient le parking en zone d’arrivée avec arches ; barrières, car podium et chapiteau de restauration.

A 18H30 et à quelques 15kms de distance ; le départ de la course enfants était donné par Monsieur le Maire de ST PAUL sur la célèbre place des Platanes .38 enfants avaient répondu présent et dès la remise des récompenses, les organisateurs lançaient la seconde course réservée au 10-13 ans avec un tour du plan d’eau au menu de ces 1700m.
Dès 19H45 ; les premières navettes déposaient les futurs compétiteurs et petit à petit, le bourg de ST PAUL se remplissait de maillots multicolores.

A 20H mais à Feytiat, 140 randonneurs démarraient pour une boucle de 8 kms.

A 21H précise, Jean Pierre MAJEUX coorganisateur des gendarmes et des voleurs de temps donnait le départ aux 272 concurrents dont 102 individuels.

Après le tour du plan d’eau, c’est un imposant peloton mais déjà bien étiré qui attaquait la 1ère difficulté de la soirée avec la montée de la Croix d’Artrat pour quitter définitivement le bourg.
En l’absence du double vainqueur 2007/2008 Marc POULET, c’est Yves DUPONT qui prenait les commandes mais déjà à quelques encablures derrière le jeune espoir Arnaud LAJAT inscrit en relais.

Après le passage du 1er ravitaillement au Km 4 ; la tranchée d’Arfeuille allait malencontreusement provoquer la blessure légère d’un des concurrents.

La course se poursuivait pour atteindre la Croix d’Aigueperse avec sa longue montée à 6%.
Quelques mètres de bitume à fouler avant de virer à gauche vers la Renardière où les propriétaires de ce lieu nous ouvrent chaque année leur cour intérieure à la joie des coureurs et des photographes.
L’entrée dans l’IME d’Eyjeaux était imminente avec musique et ravitaillement au programme.

Après avoir quitté cet établissement, les coureurs changeaient de paysages avec des chemins pédestres en pleine forêt. Les premiers passaient ici sans lumière mais pour le gros du peloton, le soleil avait maintenant disparu sous cette épaisse végétation. Plus que deux kilomètres pour entrer dans Eyjeaux, lieu du relais ou simple point de ravitaillement pour les solitaires.
Comme à chaque édition ; cette petite commune s’était mobilisée pour accueillir en toute convivialité la N3L : montgolfière sur le stade, sonorisation et animations musicales à l’entrée et à la sortie du bourg.
Pour les coureurs c’est une autre épreuve qui démarrait avec la célèbre montée d’Angarenne et où la nuit s’était définitivement invitée .Le rythme des djumbés annonçait le sommet au lieu dit les planchettes.
C’était un grand moment de solitude pour le coureur mais également le plaisir de courir en pleine nature avec comme seule source de lumière sa lampe frontale et le clair de lune. Les signaleurs à Lombardie rassuraient les coureurs qu’ils étaient sur la bonne voie .Les habitants du Pradot et de Pouleinat les encourageaient et les voilà de nouveau en pleine solitude pour rejoindre Bos vieux situé sur la commune de Boisseuil. L’unique lampadaire public éclairait le ravitaillement tandis que les signaleurs annonçaient aux coureurs d’être prudent dans la descente caillouteuse pour rejoindre l’Abbaye du Chatenet située à 3 kms de l’arrivée.
La montée vers le Château du Puy tison semblait interminable mais au sommet les premières lumières de Feytiat faisaient leur apparition. La descente était rapide mais il restait à contourner la forêt de l’An 2000 en gravissant quelques marches « casse pattes ».
L’orgue de Barbarie était nichée près de la cascade et annonciatrice de la dernière difficulté de la soirée : la Croix du moulin de la Vergne et ses 14% au sommet.
Ouf, l’arrivée était proche .Le concurrent apercevait l’enseigne lumineuse SUPER U mais devait encore redescendre quelques mètres afin d’emprunter des marches pour entrer définitivement sur le parking et dans la légende de la N3L.
Plus que quelques mètres avant de franchir la ligne d’arrivée sous les hourras de la foule venue nombreuse en cette heure peu habituelle.23H pour certains ; 24H pour d’autres mais pour tous un grand moment d’émotion.
Après l’effort le réconfort .la restauration bâtait son plein et cette troisième mi temps était l’occasion de rassembler coureurs, randonneurs, amis et musiciens.

Rendez vous est pris pour 2010 et grand bravo à vous tous qui avez participé en tant que bénévoles ou coureurs.

icon

 

pornhub