Please update your Flash Player to view content.
Evènements à Venir
< Septembre 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Home Articles 2009 La saintélyon: 05/12/09

La saintélyon: 05/12/09

Balade hivernale pour les éclairés .....

 ---> Classement complet.

La Saintélyon ? Tu ne la connais pas ? Alors, je t’explique : Course nature de 69 bornes avec un départ à minuit (alors, pas de dodo), 1300 m de dénivelé positif et 1700 m négatif, une moitié sur bitume et d’autre sur des chemins nature. Départ à St. Etienne et arrivée à Lyon. Et si tu penses, que seulement quelques fous se sont rejoints au départ pour faire la nuit blanche, tu te trompes ! Pour sa 56ème édition déjà, autour de 9.000 coureurs sont sur les chemins cette nuit dans la montagne lyonnaise.

Les conditions météo : Bonne nouvelle : Il ne pleuvait pas cette nuit et les températures sont autour de 1 à 4 dégré. Parfait ! Mauvaise nouvelle : Après la flotte pendant la semaine, tous les chemins natures sont gras avec beaucoup de flaques et dans la nuit tu les voies assez souvent trop tard : SPLASH !!!

La course : Encore une fois : des chemins très gras, surtout dans la première moitié qui te puisent complètement la puissance pour la deuxième moitié. Des montées et aussi des descentes très pointues jusqu’à la fin (même dans la ville de Lyon ; bonjour aux escaliers qui font que du bonheur après 60 bornes !). En plus, beaucoup de cailloux sur les chemins qui demandent beaucoup d’attention pour pas te casser les jambes !

Qu’est-ce que j’ai trouvé super sympa : Un ruban de lumière impressionnant interminable que tu voies dans la montagne lyonnaise (j’avoue : devant les montées interminables, c’est beaucoup moins joli). Des spectateurs qui t’encouragent même à quatre heure du matin et des bénévoles qui sont prêt de te remplir ton gobelet toute la nuit avec un sourire.

Qu’est-ce que j’ai trouvé moins joli : Trop de monde sur les chemins étroits de montagne ; le départ des relais une heure après la course en individuel (beaucoup de coureurs qui te doublent avec une allure assez conne (pardon) ; le départ à minuit (temps d’attente sans fin et très ennuyant, en plus je ne me sentais pas très en forme à cette heure là).

Malgré tout : Une course qu’il faut faire une fois dans sa vie de coureur pour dire : Moi aussi, je fais partie de la légende !

Pour finir, voilà aussi mon résultat : 09 :03 :16 heures ; classement général (1944ème) ; classement catégorie (701ème).

 

pornhub