Les gendarmes et les voleurs: 9-06-2019

 De la gadoue certes mais que du bonheur !


--> Résultats  -->Album

Dimanche 9 juin, 6h30, départ pour Ambazac. Sur la route, des trombes d’eau… Le terrain sera difficile mais qu’à cela ne tienne, l’adrénaline de la course est plus forte que tout ! Arrivée à Ambazac, je retrouve les copines et les copains du club : Sophie, Virginie, Dorothée, Carine, Philippe, Vincent et Alain et plus tard, Robert en spectateur et supporter du club ! La course sera décalée de 30 minutes, l’impatience se fait sentir… Je me demande ce qui m’attend mais j’ai hâte ! 8h30 : top départ ! Quel plaisir de courir dans cette belle nature : sous-bois, petits chemins avec vues sur les monts, petits hameaux… et que dire de l’ambiance ! La course ne faillit pas à sa réputation, elle est technique mais ce n’est que du bonheur.
Je ferai les 4 derniers kilomètres avec Alexandre du club avec qui je fais connaissance et je le remercie vivement car il m’a remotivé pour bien finir la course, la fatigue se faisant sentir…
Et les marches, on en parle ? Ces fameuses marches à la chapelle… j’en ai encore les frissons, il faut le vivre pour le croire ! Bref moi qui n’avais jamais couru une seule distance de cette course mythique, je ne suis pas déçue et surtout je suis contente d’avoir attendu le bon moment pour la faire.
Merci à David Mougel, notre coach pour ses entraînements efficaces ! Et un merci particulier à Christian Carreaud, mon « coach », pour sa bienveillance , ses précieux conseils et son soutien !

Agnès